Muscles moteurs du bras


L’adduction porte le bras en dedans sous l’action du grand pectoral et du grand rond.
La flexion du bras en avant dépend surtout du faisceau antérieur du deltoïde, et du coracobra chial.

L’extension du bras en arrière est permise par l’action du faisceau postérieur du deltoïde et par le grand dorsal.
Les muscles rotateurs latéraux du bras sont l’infraépineux qui se termine sur le trochiter par un tendon, et le petit rond.
La rotation médiale du bras est principalement assurée par le subscapulaire, qui se termine par un tendon sur le tubercule mineur. Coiffe des rotateurs on désigne par ce terme le manchon tendineux qui adhère à la capsule de l’articulation de l’épaule, et qui est constitué par la terminaison sur l’humérus des tendons de l’in fraépineux, du petit rond, du supraépineux et du subscapulaire. La fonction commune de ces muscles est de maintenir la tête humérale en position dans la cavité articulaire de la scapula. Les lésions tendineuses de la coiffe sont très fréquentes en pathologie (périarthrite scapulohumérale, tendinites).

Muscles moteurs de l’avant bras
Tous ces muscless’insèrent sur l’humérus ou l’omoplate et se terminent sur la partie haute des deux os de l’avantbras.

Les muscles de la face postérieure du bras permettent l’extension du coude, alors que les muscles de la face antérieure du bras permettent la flexion du coude.
Les muscles fléchisseurs de l’avantbras sur le bras sont le biceps brachial, le plus important, formé de deux chefs (courte portion et longue portion), et le brachial.
Les muscles extenseurs de l’avantbras sur le bras sont le triceps brachial, prépondérant, et l’anconé.

Muscles moteurs du poignet
La pronation qui porte la paume de la main en arrière, est assurée par le rond pronateur et le carré pronateur.
La supination qui porte la paume de la main en avant est assurée par le supinateur, le biceps brachial et le brachioradial.
La flexion de la main sur l’avant bras est assurée par le fléchisseur radial du carpe et le long palmaire, qui sont situés à la face antérieure de l’avantbras.
L’extension de la main est assurée par les muscles radiaux situés à la région postérolatérale de l’avant bras les longs et courts extenseurs radiaux du carpe.
Les adducteurs de la main portent le bord médial de la main (5e doigt) vers l’intérieur. Ce sont le fléchisseur ulnaire du carpe et l’extenseur ulnaire du carpe.
Les abducteurs de la main portent le bord latéral de la main (pouce) vers l’extérieur. Deux groupes musculaires principaux contribuent à ce mouvement, les fléchisseurs et extenseurs de la main.

Muscles moteurs des doigts
Les fléchisseurs des doigts sont placés à la face antérieure de l’avantbras. Le fléchisseur profond et le fléchisseur superficiel des doigts s’étendent de la partie antérieure de l’avantbras, se transforment en tendons (4 pour le fléchisseur profond, 4 pour le fléchisseur superficiel) qui passent dans le canal carpien, accompagnés du nerf médian, avant de s’insérer sur la face palmaire des 2e et 3e phalanges de chaque doigt. La flexion du pouce est commandée par un muscle distinct des précédents, le long fléchisseur du pouce. Le tendon qui termine ce muscle passe aussi dans le canal carpien.
Les extenseurs des doigts sont placés à la partie postérieure de l’avantbras. L’extenseur des doigts est le plus superficiel, divisé en 4 tendons à sa partie inférieure pour les 4 derniers doigts. L’index et le dernier doigt bénéficient chacun d’un extenseur supplémentaire extenseur propre de l’index et extenseur propre du 5e doigt. Enfin, l’extension du pouce est assurée par deux muscles distincts des précédents long extenseur du pouce et court extenseur du pouce. Les muscles interosseux ont pour action principale de permettre les mouvements d’écartement et de rapprochement des doigts de la main.